Blog

Liens

0

Ce site vous est utile, il vous rend service ?
Merci de le partager en insérant notre petit logo sur vos pages web.
Pour obtenir le logo, veuillez copier et coller ce code html sur votre site internet:

Ce qui donnera ceci :
Répertoire national du bien-être de la santé et de la beauté

 

25 janvier 2017 |

Remèdes naturels : Ce que votre pharmacien ne veut surtout pas que vous sachiez !

0

Nous souffrons tous, hommes, femmes, enfants ou personnes âgées, de petits maux quotidiens.
Voici une liste non exhaustive de quelques problèmes de santé qui nous tracassent fréquemment au quotidien, et qui pourraient très bien vous tarauder en ce moment même, ou dans un avenir très proche :

Maux de tête – Acidité de l’estomac – Règles douloureuses – Cystites – Acné – Allergies – Aphtes – Brûlures – Piqûres d’insectes -Nausées – Gueule de bois – Irritations de la peau – Maux de dos – Maux d’oreilles – Yeux rouges – Toux – Maux de gorge – Rhume – Grippe – Maux de dents – etc.

Plus tragique, nous sommes parfois gênés de parler de certains maux à notre médecin comme les hémorroïdes, les ballonnements et flatulences intempestives, la diarrhée, la gastroentérite, les troubles de la mémoire, le ronflement, la mauvaise haleine, la transpiration excessive, etc.

« Ce que votre pharmacien ne veut surtout pas que vous sachiez ! »

Saviez-vous que certains antiacides, pour soulager l’acidité de l’estomac, diminuent nos défenses immunitaires ?
Ou encore que le paracétamol, communément employé pour soulager les maux de tête ou les douleurs de toutes sortes, diminue les effets de la pilule contraceptive ?
Mieux vaut le savoir ! Vérifiez par vous-même, c’est pourtant bien inscrit sur la notice !

Il y a bien sûr des centaines d’autres exemples.
On constate en effet que certains médicaments entraînent une accoutumance et une dépendance.
Ils deviennent de véritables drogues.
Nous ne les prenons plus pour aller mieux mais pour éviter d’être mal !
De plus, les médicaments ont souvent de nombreux effets secondaires indésirables.
On prend alors d’autres médicaments pour contrer les effets nocifs des premiers, ce qui enclenche le cercle vicieux.

Les laboratoires pharmaceutiques ne peuvent cependant pas utiliser les propriétés des plantes ou aliments sous leur forme originale car on ne peut faire breveter quelque chose de naturel.
Ils doivent impérativement essayer de les reproduire artificiellement et ainsi gagner de l’argent grâce à leurs brevets.
Car, oui, la majeure partie des médicaments sont issus de la nature !
Mais il n’est pas facile de jouer à Dieu…. les médicaments chimiques ayant les problèmes que l’on connaît.

Ceci dit, ce qu’il faut retenir, c’est qu’il n’est pas toujours obligatoire de prendre des médicaments « chimiques » pour guérir les petits bobos de tous les jours.
Même les médecins actuels en conviennent et se montrent plus ouvert!

Il y a de nombreuses choses que l’on peut faire soi-même pour prendre soin de sa santé, et qui n’en sont pas moins efficaces.
Utiliser les remèdes naturels, les « trucs et astuces » de grands-mères ne sont nullement contradictoires avec la médecine traditionnelle.
C’est seulement mettre plus d’atouts de son côté en évitant l’utilisation, parfois abusive, de médicaments.

Il est évident que les sociétés pharmaceutiques n’ont pas vraiment envie que l’on fasse circuler l’information que la prévention ou qu’un simple INGRÉDIENT ORDINAIRE est, dans certains cas, le meilleur médicament.
Imaginez un peu le manque à gagner pour les entreprises pharmaceutiques ! On parle de milliards de dollars.

Pour en savoir + sur les remèdes naturels : voir ici

 

 

12 février 2016 |

L’automassage

0

L’automassage est une technique de massage particulière qui consiste à se masser soi-même. Il s’agit d’une approche manuelle visant à se prodiguer soi-même un véritable moment de bien-être en soulageant les nœuds à l’origine des troubles physiques. Pratique, l’automassage peut être effectué à tout moment.
Afin d’en tirer un maximum de bénéfice, le mieux est cependant de fixer un créneau régulier pour faire son automassage. Selon le choix, il est possible de le faire au travail pendant la pause café, à domicile au moment de prendre un bain ou encore sur le lit avant de se coucher. Pour un effet optimum, il est également conseillé de réaliser l’automassage au moins une fois par semaine.
Automassage : les différentes catégories

L’automassage peut être divisé en deux catégories spécifiques selon l’effet escompté : l’automassage relaxant et l’automassage énergisant.
L’automassage relaxant
L’automassage relaxant vise à éliminer les tensions accumulées après une journée de travail :
Les techniques utilisées servent à atténuer les douleurs physiques grâce à une stimulation des tissus en profondeur.
Ces mouvements agissent en dénouant les noeuds musculaires provoquant les douleurs.
De manière générale, l’automassage relaxant s’applique au niveau des jambes ou des bras.
L’automassage relaxant au niveau des jambes n’apparaît pas difficile. Pour le faire, entourez votre jambe avec vos mains puis frottez-le de bas en haut. Une fois que vous sentez la chaleur sous vos mains, continuez l’application par des pétrissages.
À vous de doser l’intensité des mouvements selon vos besoins. Après une dizaine de minutes de pétrissage, terminez cette petite séance avec des effleurages destinés à calmer la zone d’intervention.
L’automassage énergisant
L’automassage énergisant provient de la médecine traditionnelle chinoise. Contrairement à l’automassage relaxant, ce type d’automassage est surtout destiné à ressourcer le corps en énergie :
Il s’applique surtout sur certaines zones du corps comme le visage, les oreilles et les yeux.
L’automassage énergisant s’adresse particulièrement aux personnes souffrantes d’une fatigue occulaire liée à une longue exposition des yeux devant un écran.
En pratique, commencez par un massage crânien, posez vos mains derrière votre tête et dirigez cette pression vers la base de votre cou. Effectuez ce geste plusieurs fois puis continuez avec un massage des yeux.
Pour cela, il vous suffit de frotter vos mains puis de les placer sur vos yeux fermés tout en effectuant un massage en douceur. Sous l’effet de la chaleur, la zone oculaire se détendra.

Automassage : quelques techniques faciles à réaliser

L’automassage est destiné à être pratiqué sans contrainte où vous vous trouverez. Parmi ceux qui sont faciles à réaliser se distinguent : l’automassage des oreilles, l’automassage des mains et l’automassage des pieds.
L’automassage des oreilles
L’automassage des oreilles entre dans la catégorie des automassages énergisants. En général, il n’est pas appliqué seul, mais complète l’automassage du visage ou de la tête. En pratique, le procédé apparaît très simple :
Il vous suffit de placer vos doigts comme si vous allez pincer vos oreilles.
Commencez à partir du haut puis descendez en continuant à malaxer vos oreilles avec vos doigts jusqu’au lobe puis recommencez en sens inverse.
L’automassage des mains
Les mains sont les parties du corps les plus sollicitées dans la vie quotidienne. Il est donc normal qu’elles souffrent d’un problème de tension. L’automassage des mains a pour objectif d’enlever ce nœud et de détendre les muscles palmaires :
Déposez une main sur le dos de l’autre main puis serrez en effectuant un mouvement de glissement du poignet au bout des doigts et inversement.
Continuez l’automassage des mains en massant chacun de vos doigts en insistant sur les articulations.
Terminez par un automassage du poignet et de la paume en y effectuant des mouvements circulaires avec vos doigts.
L’automassage des pieds
Tout comme les mains les pieds jouent un rôle particulièrement important. Ils supportent le poids de notre corps. C’est pour cette raison que les sensations de fatigue au niveau des membres inférieures sont courantes. Outre le recours à l’intervention d’un masseur professionnel, rien de tel qu’un automassage bien appliqué pour mettre un terme à ces gênes.
L’automassage des pieds peut se faire en toute facilité :
Mettez vous assis puis massez l’un de vos pieds avec l’autre. Saisissez ensuite l’un de vos pieds avec vos deux mains, l’une en dessus et l’autre en dessous puis massez-le en douceur.
Pressez chacun de vos orteils puis étirez-les doucement.
Revenez sur les chevilles en éliminant les éventuels nœuds à l’aide d’un mouvement circulaire appliqués avec une pression de moyenne intensité.
Terminez par un massage en douceur de la voûte plantaire.

 

 

Source : massage.comprendrechoisir.com

 

Trouver un thérapeute, s’informer, prendre des cours …

Annuaire des professionnels du bien-être, de la santé et de la beauté

Annuaire des professionnels du bien-être, de la santé et de la beauté

 

Tous les documents disponibles ici ont pour but de faire connaître diverses formes de thérapies alternatives et trouver l’équilibre idéal entre le corps et l’esprit.
Ils permettent de trouver des solutions dans le cas de petits maux sans conséquences graves mais n’ont pas pour but de remplacer les médecins et thérapeutes professionnels.
Vous trouverez sur ce répertoire, des professionnels, associations et organismes divers pouvant vous aider dans vos démarches de santé et thérapies alternatives.


9 octobre 2015 |
Aller à la barre d’outils